Les dépenses dans la sécurité ne connaissent pas la crise

Source : Le monde informatique
Fabrice Alessi , 

Alors que l’industrie IT dans son ensemble est fortement impactée par la pandémie de Covid-19, le segment de la sécurité devrait dégager 6% de croissance en valeur en 2020. Une performance permise par le dynamisme des services.

5

Sur fond de pandémie de Covid-19, la plupart des secteurs d’activité ont réduit leurs investissements IT, quelles que soient les technologies mises à leur disposition par les fournisseurs. A en croire IDC, le segment de la sécurité devrait néanmoins évoluer à contre-courant du reste du marché de l’informatique. Favorisées par l’augmentation du télétravail et l’élargissement du nombre de menaces et de réglementations, les ventes mondiales de logiciels, de matériels et de services de protection des systèmes d’information devraient représenter 125,2 Md$ en 2020. Un chiffre qui serait ainsi en hausse de 6% sur un an. Pour ne rien gâcher, le secteur de la sécurité IT devrait également profiter de la reprise économique qui se profile pour les années à venir. Il doit dégager une croissance annuelle moyenne de 8,1% jusqu’en 2024 pour peser 174,7 Md$ à cette date.

Les services managés en forte hausse

Les services de sécurité seront les principaux contributeurs à cette croissance de moyen-terme. De 2020 à 2024, le chiffre d’affaires qu’ils génèrent va connaître une hausse annuelle moyenne de 10,5%. Ils représenteront ainsi près de la moitié des revenus du marché mondial de la sécurité informatique sur la même période. Les services managés devraient se montrer le segment le plus dynamique du marché des services de sécurité, suivi de ceux des prestations d’intégration et des prestations de conseil. D’ici 2024, leur croissance annuelle moyenne devrait s’élever à 13,6%.

Reprise attendue en 2021 pour les logiciels et le matériel

Dans le domaine des logiciels, second segment en valeur du marché de la sécurité IT, les dépenses vont être majoritairement orientées vers la protection des terminaux, les produits de sécurité basés sur l’analyse, et les logiciels de réponse et d’orchestration. S’agissant des matériels, les investissements vont être dominés par les applications de protection des réseaux (pare-feu, prévention et détection des intrusions, UTM…). IDC indique que ces deux segment du marché de la sécurité devraient renouer avec la croissance en 2021, laissant donc entendre que leurs revenus seront en baisse cette année. L’an prochain, les investissements en logiciels s’apprécieront de 4,4%, et ceux orientés vers les matériels de 9,6%.

Dans l’ordre, les industries qui consacreront les budgets les plus importants à la protection de leurs SI en 2020 seront les collectivités locales (+8,9%), les télécoms (+8,5%) et les administrations centrales (+10%). Jusqu’en 2024, leurs investissements connaîtront une hausse moyenne à deux chiffres chaque année.